Activités Les jours sacrés


Le calendrier bahá’í compte onze jours sacrés parmi lesquels des dates importantes dans les vies de Bahá’u’lláh et du Báb ainsi que le nouvel an bahá’í le 21 mars.

La période de Ridván de 12 jours fin avril début mai commémore la déclaration par Bahá’u’lláh de sa mission.

Les jours sacrés sont commémorés lors de rencontres de prières et de réflexion.

Lors de neuf de ces jours sacrés les bahá’ís s’abstiennent de travailler.


Les Fêtes bahá’íes

« Selon les lois sacrées de Dieu, dans chaque cycle, chaque dispensation, il y a des fêtes bénies, des jours fériés, des jours de repos. Ces jours-là, toutes les occupations commerciales, industrielles, agricoles ou autres devraient être suspendues.

Tous devraient se réjouir ensemble, organiser des réunions générales, former une assemblée unique afin que l’unité et l’harmonie des nations éclatent aux yeux de tous. » Abdu’l-Bahá

Les principales fêtes bahá’íes sont:

Naw-Rúz (nouvel an) le 21 mars
Ridván (Déclaration* de Bahá’u’lláh) du 21 avril au 2 mai
Déclaration* du Báb le 23 mai
Ascension** de Bahá’u’lláh le 29 mai
Martyre du Báb le 9 juillet
Naissance du Báb le 20 octobre
Naissance de Bahá’u’lláh le 12 novembre
Jour de l’Alliance le 26 novembre
Ascension** d’Abdu’l-Bahá le 28 novembre

Il n’existe ni clergé, ni rites, ni offices religieux dans La Foi bahá’íe. La commémoration des jours saints bahá’ís consiste en la lecture de prières, tirées des écrits bahá’ís et parfois des écrits d’autres religions, et de passages pertinents d’ouvrages relatant l’histoire bahá’íe. Souvent des présentations artistiques (musique, danse, théâtre, poésie) complètent le programme.

* par « Déclaration » on entend le moment où le Messager divin proclame sa mission.

** par « Ascension » il faut entendre le départ de l’âme vers le Royaume Divin, le corps physique restant dans le monde matériel, sans connotation de miracle.

 
zomerschool2007-3.jpg
Nous utilisons des cookies pour nos statistiques internes.