Introduction Un mode de vie


Bahá'u'lláh enseigne que chaque être humain est "une mine" inépuisable "de gemmes" dont lui-même, et donc à plus forte raison les autres, n'a pas conscience. Le but de la vie est de développer ces facultés à la fois pour soi-même mais aussi au service de l'humanité. La vie en ce bas-monde, comme la présente Bahá'u'lláh, ressemble à celle d'un enfant encore dans le ventre de sa mère: les facultés morale, intellectuelle et spirituelle qu'un être y développe, correspondront, avec le temps, aux organes dont l'âme a besoin pour progresser dans les mondes ultérieurs.

Le mode de vie que les bahá'ís cherchent à cultiver encourage le développement personnel. Prières et méditation journalières libèrent l'âme des conditionnements divers et lui ouvrent de nouveaux horizons. S'assembler avec des personnes d'origines variées sert à renverser les préjugés traditionnels. Sauf prescription médicale, les bahá'ís s'abstiennent d'alcool et de drogues, qui finissent par engourdir l'esprit. Il en va de même pour la médisance, qui nuit à la confiance entre les êtres et sape l'esprit d'unité dont dépend le progrès humain. Bahá'u'lláh attache une grande importance dans ses écrits à l'institution de la famille, fondement de la société. Il insiste en particulier sur le caractère sacré du mariage, la reconnaissance de l'égalité des époux, et l'usage de la consultation.

 
bahais-de-namur.jpg
Nous utilisons des cookies pour nos statistiques internes.